Cookies

Informations5 à connaître si vous êtes intéressé(e) par la procédure d'implantation Earfold®

Votre médecin vous interrogera sur vos antécédents afin de déterminer s’il existe une contre-indication (relative ou absolue) à l’intervention.


Contre-indications absolues

Earfold® ne doit pas être implanté si :

  • Vous présentez des troubles de la cicatrisation (par exemple, si vous êtes fumeurs ou diabétiques, si vous souffrez d’affections auto-immunes telles que le syndrome d’Ehlers-Danlos ou la sclérodermie).
  • Vous présentez des signes d’instabilité psychologique, notamment des troubles dysmorphiques corporels et/ou des antécédents d’automutilation.
  • Vous présentez une infection active, locale ou systémique.
  • Vous souffrez d’allergies connues au nickel ou à l’or.
  • Vous êtes enceinte ou que vous allaitez.

Contre-indications relatives / Précautions

L’insertion de l’implant Earfold® doit se faire avec précaution si vous présentez :

  • Des troubles connus de la coagulation. Avant d’insérer l’implant Earfold®, il convient de traiter ou corriger les troubles de la coagulation.
  • Un eczéma actif ou toute autre pathologie dermatologique affectant la peau de l’oreille, car ces zones peuvent être hautement contaminées par des bactéries. Avant d’insérer l’implant Earfold®, il convient de traiter la peau de l’oreille et d’en éliminer tous les défauts.
  • Des antécédents connus ou génétiques de cicatrice chéloïdienne. Avant d’insérer l’implant Earfold®, votre médecin vous informera de ce risque.
  • Un cartilage altéré suite à de précédentes interventions de correction ou un traumatisme grave. Vous ne devrez pas présenter un cartilage extrêmement affaibli ou endommagé.
  • Une peau gravement endommagée ou marquée de cicatrices sur l’oreille qui gênerait la création de la plicature de l’anthélix par l’implant Earfold® ou entraverait la cicatrisation et entraînerait la visibilité de l’implant.

 

Votre médecin prendra également en compte :

  • L’éventuelle nécessité d’interventions chirurgicales supplémentaires et/ou simultanées à l’implantation d’Earfold®, afin d’obtenir le résultat esthétique souhaité.
  • L’absence d’études sur l’utilisation du dispositif de correction des oreilles décollées Earfold® pour la réduction de la conque.

Autres informations à connaître

Avant l'intervention, vous devrez recevoir de l'information sur les points listés ci-après :

- Les différentes options de traitement, y compris les alternatives à l’implantation d’Earfold®.

- Les bénéfices et risques potentiels associés à cette intervention. Les bénéfices attendus incluent le traitement des oreilles décollées et la réduction du retentissement psychologique lié aux oreilles décollées.

- Sur la procédure d’implantation d’Earfold®, notamment sur la technique d’insertion du dispositif Earfold® et sur les incisions nécessaires.

- Les risques associés à une anesthésie locale.

- Sur le fait que le résultat obtenu après implantation d’Earfold® peut différer légèrement de ce qui était prévu lors de la simulation avec le positionneur Prefold®.

- les soins pré- et post-intervention, y compris, mais sans s’y limiter, ceux listés ci-dessous :

    • Retirer toute boucle d’oreille avant l’implantation et ne pas porter de boucles d’oreilles pendant 3 semaines après l’intervention au niveau des lobes, et pendant 6 semaines après l’intervention au niveau de la partie supérieure de l’oreille. S’abstenir de se faire percer les oreilles, notamment à proximité du ou des implant(s) Earfold® pendant 6 semaines avant et après l’implantation. Cela réduira le risque d’infection de la plaie.
    • Ne pas fumer durant les 3 mois qui précèdent et les 3 mois qui suivent l’implantation d’Earfold®. La fumée de cigarette contient de la nicotine, qui entraîne une vasoconstriction cutanée. Sans apport adéquat en sang, le risque de complications augmente (par exemple, infection ou rupture de la plaie, érosion cutanée au niveau de l’implant). Il est recommandé aux patients de ne pas utiliser de cigarettes électroniques, de patchs de nicotine ou de gommes à la nicotine car ils contiennent également de la nicotine.
    • Eviter de manipuler vos oreilles et de pratiquer des activités sportives, où les oreilles risqueraient d’être manipulées ou de subir un traumatisme, pendant un minimum de 3 semaines après l’implantation.
    • Un bandeau peut être utilisé durant la nuit pendant 6 à 8 semaines après l’implantation d’Earfold®, mais cela n’est pas essentiel à son efficacité.
    • Risque de survenue de gonflements/d’hématomes visibles au point d’insertion jusqu’à 6 semaines après l’implantation d’Earfold®.
    • Etre prudent lors de l’utilisation d’un téléphone, d’écouteurs ou d’un casque durant les 3 premières semaines après l’implantation. Ces éléments sont souvent sales/contaminés. Si vous souhaitez utiliser un téléphone, des écouteurs ou un casque après l’intervention, nettoyer ce dernier avec une lingette désinfectante avant utilisation pour réduire le risque de contamination.
    • Contacter votre médecin en cas d’apparition d’irritation. Même si de nombreux cas d’irritation peuvent se résoudre spontanément, une irritation peut également survenir si l’implant n’a pas été placé correctement et/ou s’il fait saillie sous la peau. Lorsque cela se produit, le risque d’érosion cutanée au niveau de l’implant augmente. Il convient d’envisager le retrait de l’implant et son remplacement dans les plus brefs délais. Si une irritation importante persiste, et si le patient trouve cette situation insupportable, le ou les implants doivent être retirés et le remplacement pourra être envisagé ultérieurement.
    • Informer vos autres médecins de la présence de l’implant Earfold®, notamment en cas d’immunothérapie, de traitement d’un cancer ou d’IRM.

 

Votre médecin vous conseillera de le contacter en cas de questions ou préoccupations après l’intervention ou de suspicion de complications, y compris, mais sans s’y limiter, un gonflement important, des rougeurs, un écoulement ou une douleur intense.

Vous devez être informé que la gestion des complications listées ci-dessous peut nécessiter le retrait de l’implant Earfold®, ce qui entraînera la réapparition de la proéminence ou de l’asymétrie des oreilles.

Infection : Une infection autour de l’implant Earfold® peut survenir dans les jours ou les semaines qui suivent l’intervention. Les signes d’une infection aiguë rapportés comme étant liés à l’implant incluent un érythème, une sensibilité, une accumulation de liquide, une douleur et de la fièvre. Une infection qui ne répond pas au traitement peut nécessiter le retrait de l’implant.

Érosion cutanée : Une érosion cutanée autour de l’implant Earfold® peut survenir dans les semaines, les mois ou les années qui suivent l’implantation. Il conviendra de retirer l’implant Earfold® visible.

Cicatrice chéloïdienne : Si vous avez des antécédents génétiques de cicatrice chéloïdienne vous présentez un risque plus élevé de cicatrice chéloïdienne suite à une implantation d'Earfold®. En cas de cicatrice chéloïdienne, il conviendra d’envisager le retrait de l’implant Earfold® concerné.

Hématome : Un hématome peut survenir suite à l’intervention ou du fait d’un traumatisme contondant de l’oreille après l’implantation d'Earfold®. Il est recommandé aux patients de garder la tête surélevée pendant les 24 premières heures qui suivent l’intervention d’implantation d'Earfold® afin de prévenir la formation d’hématomes.

Déchirement du cartilage : Le cartilage peut se déchirer en cas de traumatisme de l’oreille après l’implantation d'Earfold® ou suite à des perforations agressives du cartilage. Un déchirement du cartilage peut nécessiter le retrait de l’implant Earfold®.

Douleur ou inconfort lorsque le patient s’allonge sur l’oreille traitée : La douleur ou l’inconfort survenant lorsque le patient s’allonge sur l’oreille traitée est généralement temporaire et se résout spontanément. Une douleur ou un inconfort plus durable peut nécessiter le retrait de l’implant Earfold®.